GanGlOl


 
AccueilPortailCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Bioclimatisme

Aller en bas 
AuteurMessage
H2Omen
Guerrier

avatar

Nombre de messages : 534
Age : 42
Localisation : FRANCE
Date d'inscription : 22/09/2004

MessageSujet: Bioclimatisme   Lun 26 Juin - 13:36

On évoque aujourd'hui, encore trop timidement, la possibilité de se passer d'énergie fossile (donc pas illimité), de limiter ses besoins en chauffage, de réaliser une maison intelligente, en harmonie avec son environnement, agréable à vivre... Un mot résume toutes ces aspirations: bioclimatisme. Plus qu'une simple réflexion, c'est une manière très concrète de concevoir le bâti, qui pourrait bien (devrait!) être la norme de demain...

Dans les années 70, alors que la crise du pétrole sévit, une nouvelle réflexion incite à penser la construction sous un jour moins énergivore. La "conception climatique" est née, mettant à profit l'énergie solaire pour chauffer les maisons. Trente ans plus tard, alors que les énergies fossiles s'épuisent davantage, cette démarche trouve un nouvel intérêt auprès des pros et des particuliers.

Cependant, la conception bioclimatique de nos jours n'est plus la même que celle de nos ailleuls. Aujourd’hui, en plus de la volonté de tendre vers l’autonomie énergétique, le bioclimatisme intègre la notion de respect de l’environnement. Il s’agit don de penser le bâti qui non seulement consomme que peu d’énergie et d’eau mais qu’en plus mets en œuvre des matériaux sains pour l’environnement et pour l’homme et économe dans leurs fabrication (voir concept d’énergie grise).

L’orientation sud d’un bâtiment est une exigence essentielle, même dans les régions fortement ensoleillés. La construction bioclimatique cherche à profiter, le plus simplement possible, de ce que la nature nous offre sans limite. Ainsi faut-il utiliser au maximum le rayonnement solaire pour bénéficier de sa chaleur en hiver – les maisons devant, en plus, être conçus pour garantir une agréable fraicheur en été. Pour parvenir à cet équilibre, il faut réfléchir, prendre son temps, analyser. La construction se doit d’être bien pensée. Il faut comprendre le terrain, ses courbes et ses volumes (peu utile dans le Tarn et Garonne, pratiquement plat, mais ailleurs…), étudier les vents dominants, analyser le parcours solaire et envisager la maison qui prendra place dans ce contexte spécifique. Toutes ces considérations serviront à rendre la maison le plus économique possible. L’analyse des vents dominants permettra la forme qui protège du baiser glacial des vents l’hiver mais quand même profiter des brise légères l’été, un domaine où les reliefs ont un rôle protecteur à jouer (encore une fois, peu important dans le plat pays du Tarn et Garonne, mais très important ailleurs). Faut pas avoir d’écran au sud pour profiter du soleil, permettant un bon éclairage et chaleur naturels. Difficulté: comment avoir naturellement chaud en hiver et être au frais en été, sans dépense énergétique superflue? L’angle du rayonnement solaire est très différent selon les saisons (de 60º en été à 20º en hiver). On protège ainsi la maison avec les débords de toiture calculée pour permettre la captation du moindre rayon de solaire dans la période froide et pour projeter de l’ombre et rafraichir les pièces tournés sud dans la période chaude. Cette solution, combinés avec autres, comme le fameux puis canadien permets d’atteindre le but défini.

…à suivre prochainement dans un forum proche de chez vous…

Remercîments: microsoft word, wikipedia, habitat naturel
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
H2Omen
Guerrier

avatar

Nombre de messages : 534
Age : 42
Localisation : FRANCE
Date d'inscription : 22/09/2004

MessageSujet: Re: Bioclimatisme   Mar 11 Juil - 19:18

Dans un second temps, la question de la maison se pose. Une configuration compacte, offrant un bon coefficient de forme (le rapport surface / volume), est souvent privilégiée puisqu'elle permet de limiter les surfaces déperditives (excelent example: http://www.domespace.com/). Mais, pour optimiser cette forme, un point ne doit pas être oublié - l'organisation du lieu de vie. Un maximum de vitrages est ainsi placé en façade sud où, le plus frequemment, se trouvent les piéces à vivre. Lá, on peu encore aller plus loin et intégrer une serre qui sera d'autant plus eficace qu'elle sera encastrée. Ça permet un apport de calories solaires en hiver, un outil de rafraichissement en été et aussi un nouveau espace À vivre la majeure partie de l'année.
Au nord, le moins d'ouvertures possible. Une maison bioclimatique utilise au nord ce qu'on appelle l'effet tampon, c'est à dire, les piéces moins utilisées, tels que le garage, le sas d'entrée, la buanderie, la chaufferie, qui, moins chauffées, feront office d'intermediaire entre l'extérieur et les piéces plus confortables. Leur présence protège et renforce l'isolation des autres pièces. Enfin, il est tout à fait possible de masquer cette façade pour mieux proteger la maison - on a alors recours à des volumes, des arbrer ou, profitant de la peinte du terrain, on enterre (même partiellement) cette partie.

Pour exploiter au mieux les apports solaires passifs et le rafraichissement naturel, l'habitat se doit de disposer d'une isolation efficace. Une isolation thermique renforcée évite les déperditions en même temps qu'elle empêchera la surchauffe d'été. La capacité thermique d'un materiau est fonction de sa densité, entre autres. L'inertie ou la capacité de stocker de l'energie découle de cette charactéristique. En plus, un materiau avec une bonne inertie thermique change d'état moins facillement. Les murs sont ainsi capables de conserver la chaleur ou la fraicheur pour la restituer plusieurs heures aprés - phénomène de déphasage.. La brique monomur et le bois massif sont simultanement des matériaux de structure et isolants que disposent de ces qualités et qui sont, en plus, des matériaux naturels dont la facture énergétique est trés faible (consomation énergétique pour l'usinage trés faible par rapport au parpaing traditionel, par example. Le concept d'énergie dépensé pour la production d'un matériau s'appele énergie grise).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
H2Omen
Guerrier

avatar

Nombre de messages : 534
Age : 42
Localisation : FRANCE
Date d'inscription : 22/09/2004

MessageSujet: Re: Bioclimatisme   Mar 11 Juil - 23:18

La conception bioclimatique s'appuie sur des outils intelligents qui savent mettre les vertues de la nature en valeur. Mur capteur pour stocker les calories (stockés dans la masse du mur), toiture vegetalisé pour accroitre l'inertie thermique, vitrage performant pour augmenter la sirface vitrée sans pénaliser l'isolation, plantation d'arbres à feuillage caduc pour masquer la maiosn des rayons d'été et les laisser passer en hiver... les solution sont aussi logiques que nombreuses pour gérer l'ambiance thérmique. Pourtant c'est nullement question, sous pretexte de garder la chaleur ou maintenir la maison au frais, de rester enfermé dans un air vicié. La question de la ventilation devient ainsi incontournable. Or, lorsqu'on sait qu'une simple vmc peut extraire jusqu'á 12 fois par jour la chaleur produite dans une maison, on mesure à quel point il est nécéssaire que cette ventilation ait l'inteligence de ne pas jeter l'energie par les fenêtres... les possibilités dans ce sens abondent. Qu'on parle de ventilation À double flux avec récuperateur de chaleur, de puits canadien ou encore de capteurs à air, l'objectif est le même: il s'agit de moduler la température de l'air entrant (capté sur le toit, sur les parois... et chauffé par rayonnement, la terre ou encore l'air sortant!).

Pour résumer, la conception bioclimatique est un retour de l'habitat vers le bon sens - et il faut avoir le bon sens de ne pas bâcler la phase de réflexion et de ne pas construire às três pancadas à la va vite. Avoir le bon sens de ne pas économiser sur ce qui ne se voit pas (le matos, la mise en oeuvre, souvent le plus important). Mais, enfin et surtout, avoir le bons sens de vivre en harmonie avec la maison et de ne pas gâcher tous ces apports avec les mauvaix réflexes... Rouller moins, chauffer mieux, ne pas gaspiller et réaprendre à se sentir bien dans une maison sont autant de perspectives qui dévoilent un certain mieux vivre.

En plus de tout dont je vous ai parle, on a encore quelque sujets interessants à debatre - l'utilisation de l'eau, les formes de chaufage, l'autonomie energetique... un autre post.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Bioclimatisme   

Revenir en haut Aller en bas
 
Bioclimatisme
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
GanGlOl :: Ecologie :: Habitat-
Sauter vers: